Pauling

Biographie

Après que le chimiste américain Linus Pauling ait terminé ses principaux travaux théoriques sur la liaison chimique dans les années 1930, culminant avec la publication de son influent The Nature of the Chemical Bond, and the Structure of Molecules and Crystals (1939), il s’est ensuite concentré sur l’examen de la structure des protéines. En 1948, alors qu’il jouait avec des morceaux de papier pliés, il eut l’idée soudaine que la chaîne polypeptidique des acides aminés était enroulée en une forme hélicoïdale, qu’il nomma plus tard l’hélice alpha. À la même époque, Pauling réalisa que de nombreuses maladies, en particulier la drépanocytose, pouvaient être d’origine moléculaire, et ses travaux jetèrent les bases de recherches ultérieures sur le génome humain. À la fin de sa vie, Pauling a consacré une grande partie de son temps au domaine qu’il a appelé la médecine orthomoléculaire, qui impliquait des études sur les bienfaits pour la santé des mégadoses de vitamines et de minéraux, en particulier de la vitamine C. Pauling est aussi connu pour ses efforts pour rendre le monde meilleur que pour faire avancer les frontières de la connaissance scientifique. Il a fait campagne sans relâche en faveur de la paix dans le monde et, dans les années 1950, lorsque ses études sur les effets nocifs des retombées nucléaires des armes atomiques lui ont permis de tirer la conclusion qu’elles devaient être interdites, il a été accusé d’être communiste et empêché de voyager à l’étranger, manquant presque la cérémonie de remise du prix Nobel de chimie qui lui a été décerné en 1954. Il a néanmoins continué son travail en faisant circuler une pétition contre les essais nucléaires atmosphériques qui a finalement été signée par plus de 11 000 scientifiques. Le 10 octobre 1963, jour de l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction des Essais nucléaires, Pauling a reçu le Prix Nobel de la paix 1962. Il est la seule personne à recevoir deux prix Nobel non partagés.

Leave a Reply