Santé

Le fisting est le processus qui consiste à mettre tous les doigts de votre main dans le vagin d’une femme, puis lorsque ceux-ci sont à l’intérieur d’elle en formant un poing. C’est une expérience très intense et il est donc important qu’il y ait un niveau significatif de confiance émotionnelle et physique entre les partenaires. Il n’y a pas trop de lubrifiant lors du fisting et il est préférable d’en utiliser un épais qui colle fortement à votre main. Les lubrifiants traditionnels utilisés pour les examens médicaux sont les meilleurs et peuvent être achetés dans une pharmacie ou une pharmacie. Appliquez-le généreusement et continuez à l’appliquer tout au long de l’amour, en vous rappelant de couvrir tout l’extérieur de votre main et jusqu’à votre poignet. Vos ongles doivent être courts et bien entretenus et vous devez continuer à parler à votre partenaire et à la laisser vous diriger. Si elle est mal à l’aise ou ressent une douleur quelconque, ralentissez, retirez votre main, prenez un peu de temps et (si elle le souhaite) réessayez. Ne vous précipitez pas. La première fois que vous vous faites fister, les sensations sont très inhabituelles et peuvent être très effrayantes, beaucoup de femmes se sentent émotives et peuvent pleurer pendant ou après ce type d’amour.

Ne faites pas de poing et essayez de le mettre en elle. Commencez avec votre majeur et augmentez progressivement jusqu’aux trois doigts du milieu, si cela vous fait du bien, et que vous avez vérifié avec votre partenaire, mettez le petit doigt à l’intérieur d’elle. Vérifiez constamment avec votre partenaire. Tournez lentement votre main, en poussant doucement vers l’intérieur et l’extérieur. Si nécessaire, retirer et appliquer plus de lubrifiant. Puis remettez doucement chacun des doigts à l’intérieur d’elle à tour de rôle. Poussez éventuellement votre pouce, qui devrait être serré contre le reste de votre main. N’essayez pas d’insérer votre main en une seule fois. Poussez votre main légèrement en angle, en regardant ce qui est confortable pour votre partenaire. Vous ressentirez une résistance musculaire et vous devrez peut-être bouger un peu pour mettre toute votre main, cela va tant que votre partenaire ne ressent aucune douleur. Une fois votre main insérée, pliez vos doigts dans un poing, vous constaterez peut-être que vous le faites naturellement.

Votre partenaire peut souhaiter que vous bougiez sa main lentement à l’intérieur, lentement à l’intérieur et à l’extérieur, à mi-chemin entre et en dehors ou peut souhaiter que vous teniez sa main immobile. N’oubliez pas de demander ce qu’elle aime au fur et à mesure. Il est bon en ce moment de combiner le fisting avec une stimulation clitoridienne, soit avec votre autre main, soit avec un vibrateur. Si elle orgasmes, vous ressentirez une contraction musculaire incroyablement forte. Lorsque vous retirez votre main, faites-le très lentement, en déployant d’abord le poing, puis en tirant lentement votre main. Il est important que vous ne vous dépêchiez pas. Il faudra peut-être un certain nombre de tentatives de fisting pour bien faire les choses, alors soyez patient si cela ne fonctionne pas la première fois. Le fisting n’est pas pour tout le monde et le fantasme de se faire fister peut être très différent de la réalité. Ne soyez pas déçu si vous trouvez que c’est trop inconfortable.

Leave a Reply